Paroles de bénévoles

Publié le par clcv-loire-atlantique.over-blog.com

Mauricette BERNIER, 71 ans, et Michel BELLANGER, 67 ans, sont adhérents à la CLCV depuis 1976.

Mauricette, habitante du quartier Malakoff à Nantes, aidait la CLCV dans ses actions en faveur du logement social. Comme elle, plusieurs de ses amies étaient, à l'époque, à la fois bénévoles à la CLCV et à l'ACO (action catholique ouvrière).

Michel habite, lui, le quartier Bellevue à Saint-Herblain. En 1976, c'était un quartier en pleine évolution où de nombreux jeunes couples emménageaient dans l'habitat social notamment. Michel travaillait alors à la Caisse d'épargne et était également délégué du personnel CFDT.

Le quartier comptait de nombreuses associations œuvrant dans le social et beaucoup d'habitants du quartier militaient à l'ACO, à la CLCV, à la CFDT, dans les associations de parents d'élèves, dans les centres sociaux, ... La vie associative se déroulait autour de débats sur la création de centres de soins infirmiers sur l'agglomération, sur la préservation des espaces verts à Bellevue, sur la lutte contre l'ouverture des magasins le dimanche, ou contre l'augmentation des loyers sociaux, ...

L'épouse de Michel, Mireille, a été la première salariée CLCV du département. Elle y est restée comme secrétaire, de 1976 à 1982.

Quant à Mauricette, après avoir déménagé -il y a une trentaine d'années- à St-Sébastien-sur-Loire, elle y a tenu les permanences d'accueil du public jusqu'en 2009 au sein de l'association locale CLCV.

Après leur retraite, ces deux bénévoles ont rejoint la commission environnement à l'union départementale CLCV (Mauricette en 2003 et Michel en 2005). Cette commission, devenue « Commission du développement durable », se réunit environ tous les 2 mois à La Manu sur tous les sujets concernant la promotion de la consommation responsable et du cadre de vie.

Mauricette est intéressée par ces thématiques depuis longtemps puisqu'elle participait déjà avec ses enfants aux sorties nature organisées par Bretagne Vivante.

Mauricette et Michel participent tous les deux, depuis plusieurs années, à des animations CLCV en vue de promouvoir le tri sélectif et la réduction des déchets à la source, notamment à travers :

· les ateliers «Maison Nette sans salir ma planète» pour apprendre au public à fabriquer soi-même ses produits ménagers naturels ;

· et les animations «Chariot gâchis-chariot malin» (animation réalisée par la CLCV dans les grandes surfaces dans l'objectif de comparer les prix et poids des déchets d'un même volume de produits disposés dans deux chariots ; le « chariot malin » qui contient des produits en grands conditionnements et le « chariot gâchis » qui contient, lui, des produits en petits conditionnements ou avec des emballages individuels).

Ils représentent également la CLCV dans différents organismes : usines d'incinération d'ordures ménagères ALCEA (Mauricette) et ARC en CIEL (Michel) / Commission des usagers du réseau de chauffage urbain de Bellevue Nantes/St-Herblain (Michel) / Commission locale de l'eau (Michel),...

En 2007, Mauricette est devenue secrétaire du Conseil d'Administration de l'union départementale CLCV et souligne qu'être administrateur est très formateur, enrichissant et que ce mandat l'a ouverte à d'autres horizons, notamment celui de la gestion des salariés qu'elle ne connaissait pas, ayant été fonctionnaire durant sa vie professionnelle (employée de bureau à la ville de Nantes).

Michel explique que ce sont les contacts humains qu'il entretient, tant dans le quartier de Bellevue qu'à l'union départementale CLCV, qui le motivent en tant que bénévole à la CLCV. Il apprécie également les liens amicaux et la collaboration qui existent entre les représentants bénévoles des associations (L'UDAF, Bretagne Vivante, LPO, ..) qu'il rencontre dans l'exercice de son mandat de représentation CLCV.

Mauricette et Michel forment tous deux le vœu de voir de nouveaux bénévoles rejoindre la CLCV, apporter un peu de leur temps et démarrer progressivement dans l'association comme ils l'ont fait eux-mêmes il y a quelques années !

Mauricette, habitante du quartier Malakoff à Nantes, aidait la CLCV dans ses actions en faveur du logement social. Comme elle, plusieurs de ses amies étaient, à l'époque, à la fois bénévoles à la CLCV et à l'ACO (action catholique ouvrière).

Michel habite, lui, le quartier Bellevue à Saint-Herblain. En 1976, c'était un quartier en pleine évolution où de nombreux jeunes couples emménageaient dans l'habitat social notamment. Michel travaillait alors à la Caisse d'épargne et était également délégué du personnel CFDT.

Le quartier comptait de nombreuses associations œuvrant dans le social et beaucoup d'habitants du quartier militaient à l'ACO, à la CLCV, à la CFDT, dans les associations de parents d'élèves, dans les centres sociaux, ... La vie associative se déroulait autour de débats sur la création de centres de soins infirmiers sur l'agglomération, sur la préservation des espaces verts à Bellevue, sur la lutte contre l'ouverture des magasins le dimanche, ou contre l'augmentation des loyers sociaux, ...

L'épouse de Michel, Mireille, a été la première salariée CLCV du département. Elle y est restée comme secrétaire, de 1976 à 1982.

Quant à Mauricette, après avoir déménagé -il y a une trentaine d'années- à St-Sébastien-sur-Loire, elle y a tenu les permanences d'accueil du public jusqu'en 2009 au sein de l'association locale CLCV.

Après leur retraite, ces deux bénévoles ont rejoint la commission environnement à l'union départementale CLCV (Mauricette en 2003 et Michel en 2005). Cette commission, devenue « Commission du développement durable », se réunit environ tous les 2 mois à La Manu sur tous les sujets concernant la promotion de la consommation responsable et du cadre de vie.

Mauricette est intéressée par ces thématiques depuis longtemps puisqu'elle participait déjà avec ses enfants aux sorties nature organisées par Bretagne Vivante.

Mauricette et Michel participent tous les deux, depuis plusieurs années, à des animations CLCV en vue de promouvoir le tri sélectif et la réduction des déchets à la source, notamment à travers :

· les ateliers «Maison Nette sans salir ma planète» pour apprendre au public à fabriquer soi-même ses produits ménagers naturels ;

· et les animations «Chariot gâchis-chariot malin» (animation réalisée par la CLCV dans les grandes surfaces dans l'objectif de comparer les prix et poids des déchets d'un même volume de produits disposés dans deux chariots ; le « chariot malin » qui contient des produits en grands conditionnements et le « chariot gâchis » qui contient, lui, des produits en petits conditionnements ou avec des emballages individuels).

Ils représentent également la CLCV dans différents organismes : usines d'incinération d'ordures ménagères ALCEA (Mauricette) et ARC en CIEL (Michel) / Commission des usagers du réseau de chauffage urbain de Bellevue Nantes/St-Herblain (Michel) / Commission locale de l'eau (Michel),...

En 2007, Mauricette est devenue secrétaire du Conseil d'Administration de l'union départementale CLCV et souligne qu'être administrateur est très formateur, enrichissant et que ce mandat l'a ouverte à d'autres horizons, notamment celui de la gestion des salariés qu'elle ne connaissait pas, ayant été fonctionnaire durant sa vie professionnelle (employée de bureau à la ville de Nantes).

Michel explique que ce sont les contacts humains qu'il entretient, tant dans le quartier de Bellevue qu'à l'union départementale CLCV, qui le motivent en tant que bénévole à la CLCV. Il apprécie également les liens amicaux et la collaboration qui existent entre les représentants bénévoles des associations (L'UDAF, Bretagne Vivante, LPO, ..) qu'il rencontre dans l'exercice de son mandat de représentation CLCV.

Mauricette et Michel forment tous deux le vœu de voir de nouveaux bénévoles rejoindre la CLCV, apporter un peu de leur temps et démarrer progressivement dans l'association comme ils l'ont fait eux-mêmes il y a quelques années !

Commenter cet article