Faire respirer sa maison !!

Publié le par clcv-loire-atlantique.over-blog.com

Etes-vous exposés au radon dans votre logement ?

 

radon.jpgIl est présent dans l'air, inerte, inodore, incolore et pourtant radioactif. Gaz naturel présent dans les sols, le radon inhalé augmente le risque de cancer du poumon. Un risque faible au regard du tabac, mais contre lequel il est souvent simple de lutter en améliorant notamment la ventilation des logements.

irsn radon caracteristiques ventilation

Le radon entre par différentes voies (fissures, passages de canalisations, etc) et s'accumule  dans des endroits clos (cave, vide sanitaire, etc).

 

Une maison étanche par rapport au sol et aérée expose ainsi moins ses habitants qu'une maison mal ventilée.

 

La concentration de radon diminue en effet par le simple geste d'aérer (aération naturelle quotidienne qui a également le mérite de chasser les autres polluants de l'air présents dans nos logements ! : voir également article du blog sur l'aération des logements), ou de ventiler (VMC).

Ces ventilations doivent être régulièrement entretenues et non bouchées !!

 

Après les campagnes de mesures lancées sur le territoire national, la Bretagne et le Limousin sont les deux régions les plus concernées par le radon.

 

La région des Pays de la Loire, bien que classée non prioritaire au niveau national, est également partiellement concernée.

 

L'ARS et la ville de Nantes (1) mènent des campagnes d'information et de sensibilisation en direction :

  • -  du grand public afin d'informer notamment sur l'intérêt de l'aération quotidienne des logements et sur la ventilation,
  • -    et des professionnels du bâtiment afin que la ventilation soit mieux prise en compte lors de la conception de nouveaux bâtiments et de la restauration des bâtiments anciens.

 

Depuis 2002 et 2008, la réglementation française oblige certains établissements recevant du public (écoles de la maternelle aux grandes écoles, maison de retraite, colonies de vacances, crèches, garderies, hôpitaux, cliniques, etc), lieux de travail souterrains (grottes, voies de stationnement et de circulation, etc) situés dans les départements identifiés comme prioritaires (*), à mesurer leur concentration en radon. Si cette valeur est supérieure à 400 Bq/m3 (**), des travaux visant à réduire la teneur en radon doivent être réalisés.

 

Concernant l'habitat, un décret devrait rendre obligatoire le dépistage chez les particuliers avec un seuil établi à 300 Bq/m3 (**) .

 

Le message à retenirmaison

 

Ouvrir les fenêtres dix minutes par jour suffit pour renouveler l'air dans un logement. Ce geste permet de diminuer de nombreux facteurs de risques (radon bien sûr mais aussi humidité, allergènes, composés organiques volatils, etc)

 

(1)  A Nantes, les zones potentiellement émettrices de radon se trouvent à Bellevue, Chantenay (Butte Ste Anne compris) et une partie des Dervallières - Zola.

 

(*)   31 départements où l'activité moyenne du radon dépasse 100 Bq/m3 (**), ont été identifiés.

 

(**) L'activité du radon est mesurée en becquerels par mètre cube d'air (du nom d'Henri Becquerel qui découvrit le phénomène de la radioactivité.

     Le radon peut être mesuré à l'aide d'un dosimètre. Plus d'infos sur www.asn.fr rubrique s'informer, fiches information du public, fiche no4.

Publié dans Air intérieur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article