Grille tarifaire de la SNCF : la CLCV pointe certaines "anomalies"

Publié le par clcv-loire-atlantique.over-blog.com

La lisibilité de la tarification SNCF est régulièrement dénoncée par les usagers du rail depuis que cette dernière a adopté une politique tarifaire éclatée, à l’image des compagnies aériennes. Aussi, nous avons voulu profiter des grands départs du week-end du 14 juillet pour « tester » sa réalité, en  étudiant et comparant les tarifs sur de nombreuses destinations, à différents moments.

Cette enquête menée sur 24 destinations différentes (11 départs de Paris vers des lieux de villégiature, 10 d’autres Villes et 3 internationaux) avec des relevés tarifaires à 3 mois, 2 mois et 1 mois avant le départ (soit 720 tarifs étudiés) met en évidence des informations intéressantes :

 

- des prix plus élevés au départ de la provinceAinsi,  au départ des régions, les tarifs au kilomètre sont en moyenne plus de 25 % supérieurs aux trajets au départ de Paris.

- une carte famille nombreuse de moins en moins intéressante. Si on analyse en moyenne les tarifs les plus bas, on constate que la carte famille nombreuse bénéficie de réductions bien plus faibles que les autres.

- une politique de tarifs éclatés offrant des prix en moyenne plus bas de 28 % que le tarif moyen. Si ces prix bas profitent à tout le monde, ils sont cependant en nombre limité et souvent assortis de conditions particulières.

- des tarifs bien moins chers à l’ouverture des 3 mois, assez stables ensuite. Tant pour le tarif moins cher que le tarif moyen, le relevé de prix montre qu’il est avantageux de prendre son billet à trois mois (si on est sûr de ses dates). Passé ce délai, l’usager peut prendre son temps car le tarif évolue peu et il n’y a pas de pénurie de places.

 

Pour la CLCV, ces constats appellent certaines demandes :

- indiquer sur les billets le prix/kilomètre, ainsi que le prix médian hors cartes d’abonnement ;

- mettre en place et en informer le public, une politique de tarif social claire, uniforme,  en plus des   systèmes de subventions régionales actuels trop souvent confidentiel pour le grand public ; 

- simplifier la grille tarifaire afin de permettre une meilleure lisibilité et développer une présentation des offres permettant à l’ensemble des usagers de comparer les tarifs proposés ;

- mettre en place une information fiable, systématique et en temps réel des voyageurs à chaque retard ou  perturbation ainsi que des indicateurs publics pour contrôler la réalisation des objectifs de la SNCF.

 

Téléchargez l'enquête ci-dessous

Enquete-transport-CLCV.pdf

Publié dans Transports

Commenter cet article