Prix du gaz au 1er janvier 2010 [ 29.12.2009 ]

Publié le par clcv-loire-atlantique.over-blog.com

Au-delà d’une formule tarifaire, la CLCV demande plus de transparence et la vérité sur les prix !

 

En 2009, le prix du gaz n’a baissé que de 11% (après 50% de hausse depuis novembre 2004) alors que les cours du pétrole brut sur lesquels ils sont indexés se sont effondrés de 35% en moyenne annuelle entre 2008 et 2009. Pour la CLCV, le compte n’y est pas !!!


Le récent décret du 18 décembre relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel demande au fournisseur de rendre accessible et compréhensible la formule tarifaire et les modalités d’évolution des coûts.

 Nous réaffirmons sur ce point, qu’il n’est pas économiquement fondé que le gaz qui est une ressource moins rare que le pétrole brut lui soit indexé sur celui-ci dans des contrats dits de long terme Cette situation se vérifie actuellement avec un prix du gaz historiquement bas sur les marchés.

Pourquoi ces baisses ne profitent-elles pas aux consommateurs ? La CLCV demande que ce récent décret permette d’apporter des réponses à de nombreuses questions :

  • Quelles est la réalité des coûts d’approvisionnement de GDF-Suez?
  •  Ce dernier profite-t-il de la baisse des prix du gaz sur le marché mondial?
  • Quelle est la réalité et la part des contrats de long terme dans son approvisionnement ?
  • A quelle période ces derniers seront-ils renégociés ?
  •  Ne devrait- on pas sortir d’une indexation avec le seul pétrole et privilégier un panier de matières premières ?

Pour toutes ces raisons, la CLCV demande:

  • une baisse des tarifs réglementés du gaz aux particuliers au 1er janvier 2010 date de révision des tarifs réglementés pour tenir compte de la forte baisse des prix du pétrole en 2009 (brent de pétrole brut en moyenne annuelle à 60,84 $ en 2009 contre 96,84$ en 2008).
  • plus de transparence sur la réalité de ses coûts d’approvisionnement
  • la pérennisation des tarifs réglementés du gaz et leur réversibilité
  • la mise en place d’une véritable politique européenne et nationale de l’énergie au profit des consommateurs.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article